« VOILÀ DES MALHEURS INÉVITABLES.
QUE VOULEZ-VOUS QUE FASSE LA JEUNESSE
D’UN GOUVERNEMENT COMME LE NÔTRE ? »

Lorenzaccio,
A. de Musset, Acte I scène 5

Comment transmettre, comment rendre « nouveaux des savoirs anciens », comment faire « émerger des formes » du brouillard ? Voici l’énigme à laquelle sont confrontés les deux personnages de Il est Nuit. Ou comment une salle de classe vide, à la tombée du soir, devient lieu de bascule où s’ouvrent à nouveau des gouffres anciens, les rideaux jamais refermés d’un théâtre Renaissance ? Pas d’élèves dans cette classe mais deux adultes fragiles, désarçonnés, contraints de reconnaître que l’enfant leur échappe. Deux adultes incomplets qui ne maîtrisent plus rien, et qui doivent mettre leurs pas dans ceux d’un enfant envolé. Qu’a-t-il compris de la pièce de Musset ? Et si l’un devient Lorenzaccio et qu’alors la lumière vacille, s’il se fomente ici un complot contre le pouvoir, la face du monde ne risque-t-elle pas quelque éclaboussure de sang ?

(P’tite forme)
Date de création : printemps 2020
Durée : 45 min
Tout public à partir de 10 ans

L’Apocalypse Joyeuse / Moulin-des-Roches / CLEA de Toulon-sur-Arroux / Les Champs de Libr’Hisse
Avec – Manon Raffaelli et Simon Pineau
Texte et mise en scène – Gaspard Liberelle
Dramaturgie et médiation culturelle – Maëva Guillemet
Photographies – Rosalie Parent
Musique – Aurélien Martinez
Technique – Lisa Robert
Administration et production – Maureen Gauthier

Dossier de présentation du spectacle Il est nuit de L'Apocalypse Joyeuse.